Les plus belles chansons d’amour made in Burundi

Au départ, quand j’ai commencé à travailler sur cette playlist, je n’étais pas sûr d’aller jusqu’au bout. Je me disais qu’une love playlist 100 % made in Burundi c’est-à-dire sans Whitney Houston, Céline Dion, Mariah Carey et consorts, ce ne serait pas vraiment intéressant. Puis j’ai commencé à faire mes devoirs, à savoir écouter de grands classiques signés Canco  Amissi, NiKki, Dave, Matata et compagnie (ouais je sais, j’ai un boulot de rêve) et tout à coup je me suis rendu compte à quel point notre culture est riche. On a tous déjà entendu ces titres au moins une fois, mais a-t-on vraiment pris le temps de les écouter, de les décrypter, d’admirer la beauté et la poésie qui se cachent derrière chaque phrase, chaque mot, a-t-on vraiment pris le temps de lire entre les lignes ? Ces titres qu’on aime appeler Tumarane Irungu ou encore Zimwe 17 h Imbere yuko Dessin animé Itangura muri RTNB, font partie de notre patrimoine culturel et il faut le préserver.

Je vous présente alors l’ultime love playlist made in Burundi.

Lorsqu’on est amoureux, on passe par un certain nombre d’étapes, du célibat au divorce en passant par le coup de foudre, la première dispute, la relation à longue distance et même juste l’amour dans la vie de tous les jours. Et croyez-moi les artistes burundais on traité chacune de ces étapes dans leurs œuvres, suivez le guide.

♥ NTACICA NKIRUNGU – Canco Amissi : Dès les premières lignes Canco démystifie le concept de cow-boy solitaire, ça craint d’être célibataire et durant la seconde partie, il nous raconte une histoire, genre Roméo et Juliette l’intrigue shakespearienne en moins. Il reste deux amoureux séparés par la destinée et comme dans tout bon drame (spoiler alerte) ils meurent tous à la fin… A quand une comédie musicale?

♥ INTIMBA YURUKUNDO – Kidum : Kidum nous raconte son coup de foudre, vous savez ce moment ou deux regards se rencontrent et n’arrivent plus à se quitter : les cils ne bougent plus et le cœur juste un instant s’arrête de battre doucement. Puis une larme coule sur la joue, pas parce qu’on est triste, mais parce qu’on vient de réaliser à quel point la vie était triste sans elle…

♥NTUMBAZE KUGOHEKA – Jean-Christophe Matata : Matata est célèbre pour sa façon de se créer un personnage féminin dans ses titres pour parler d’amour (comme dans Kobwa Ndagowe). Ici, il chante : « Wambwiye ngo uzodangira ahari ubwatsi buremvye… », quand on aime on se fait des promesses, on se promet l’éternité ensemble. Quand on aime, parfois on ne trouve pas le sommeil, on a des fourmis dans le ventre… ce sont les symptômes de la maladie d’amour.

♥ YASA NIRIRENGA – Bahaga : Bahaga se remémore une ancienne idylle et chante la beauté de sa bien-aimée, le genre de beauté et de qualité made in Burundi : « Yari umu kirisu, ntiyasiba mu misa… » Très loin d’un Just The Way You Are vous en conviendrez, mais qu’est-ce que cette chanson est efficace …

♥ IHORERE NTUSARARE – JC Matata : l’amour fusionnel
JC Matata est amoureux et fait en sorte que sa bien-aimée ne manque de rien, il la câline, la dorlote bref, il devient hyper possessif, c’est aussi ça l’amour. L’amour, ça rend fou, pas fou genre CRAZY IN LOVE, non fou genre psychopathe… Mais c’est l’Amour et JC Matata arrive à rendre ça mignon

♥ KARIRE – Leonce Ngabo : L’amour avec un grand A, quand Ngabo Leonce est amoureux il écrit une chanson à son amoureuse : « Iyo niriwe ntakubonye amaso acaba umunani/Nkaca mfata inanga nkakuririmba. » Une des plus belles chansons d’amour made in Burundi.

♥ MPOREZA UMWANA – Nikki Dave : Les relations longue distance ne datent pas d’hier. Cette chanson signée NIiki Dave est plus fraîche que jamais, et ce n’est pas Big Fizzo qui nous contredira

♥ HORA MWIZA WANJE – Canco Amissi : Sous ces airs de faux western, Canco délivre un texte poétique plein d’émotion et de métaphores montrant à quel point il tient à sa bien-aimée

♥ MAZA YANZANIYE IHUMURE – Artiste inconnue : Le partage.
Cette ballade dont on ne connait pas l’auteur est célèbre pour son côté mélancolique et son point de vue optimiste. L’auteur remarque combien cette relation apaise son cœur. Bien qu’il ne soit pas riche, il partage le peu qu’il a avec l’être cher, c’est aussi ça l’amour.

♥ EGO CANE -Canco Amissi : Le jour du mariage, on se dit Oui, mais quand on vient de passer quelques décennies ensemble on se dit juste oui ego. Selon Canco Amissi on devrait se dire ego cane. Cette chanson raconte aune old fashion love story. Une fois que la folie des premières années est passée, on apprend à se connaître et après un certain temps Canco constate que sa bien-aimée est: « intore mu ntore, umwiza mu beza, gahimbare kumutima… » Bref, il a fait le bon choix, il est fier de sa bien-aimée et il veut le lui faire savoir… Que c’est beau l’amour…

♥ NINYAGASAMBURA IRAREMA – JC Matata : JC Matata pense être amoureux, tous les signes sont là, mais parfois on aime et on se rend compte que l’autre ne ressent pas la même chose. Le premier couplet capture parfaitement ce moment où on tombe amoureux et le second marque la désillusion. JC se rend compte de son erreur et préfère : « Nzorya Bike ndyame kare… »

♥AMOSOZI YURUKUNDO – Kidum : La fin.
« Uwantwaye Ubusore, Uwankunze mubusaza… » L’amour est complexe et la perte d’un être cher semble insurmontable. Cette chanson nous rappelle que l’amour est plus fort que la mort et aussi que parfois l’amour a des hauts et des bas.