Made by women : ArT, la musique et les femmes…

« La Femme », Oui La Femme, Les Femmes ces êtres doux et forts à la fois. Filles, sœur, épouse, mère; Corneille chantait :

‘‘…Si c’est vrai qu’elles nous pardonnent tout
Si c’est vrai qu’elles nous aiment malgré tout
Si c’est vrai qu’elles donnent aux hommes le jour
Moi je dis, que le bon Dieu est une femme…’’

Sans pour autant être féministe, ce qui admettons-le serait presque hérétique pour un homme disons juste que la FEMME est la mère de l’humanité et en tant que telle on lui doit tous notre R.E.S.P.E.C.T comme le dirait notre sœur Franklin Aretha.

 

Je viens d’une famille pas vraiment mélomane, je n’ai vraiment pas hérité, d’une culture musicale. Mes parents ne m’ont jamais emmené dans  les concerts, festivals ou autre spectacles. C’est bien plus tard que j’ai commencé à m’intéresser à la musique.

En 1996, tout juste âgé de 7 ans, à l’époque la Macarena battait son plein et Mariah Carey dominait avec son One sweet day, je continuais à mener une existence insouciante et crédule loin des tracas du HOT 100 et autre TOP 50. Mais mon destin était sur le point de prendre un virage à 360 degrés.

Ce virage se présenta sous les traits d’une jeune adolescente qui vint s’installer chez nous avec son walkman et son petit carnet rempli de paroles des chansons d’Hélène Rollès et de Whitney Houston. En fait, cette jeune adolescente était ma tante et à ce moment-là, la série Hélène et les garçons cartonnait à la télévision nationale (RTNB) et elle était fan de The Voice pas l’émission, non l’autre (Whitney).

Voilà comment se présenta mon premier contact avec le monde de la musique. Hélène et Whitney, la glace et le feu ; la variété française et la pop/soul américaine s’entrechoquent à l’autre bout de la planète dans une petite ville d’Afrique et dans la petite tête d’un petit Burundais.

Puis petit à petit la variété française d’Hélène Rollès fit place au  Raï de Khaled (Aïcha fut un énorme succès à Buja), au rap de MC Solaar, Doc Gynéco et autre Yannick Noah et la pop/soul de Whitney fit place au rhythm’n’blues de TLC, Ginuwine et Boyz II Men, au hip-hop de Coolio et 2 PAC, au rock de Bryan Adams (une voisine m’a fait découvrir Please forgive me sur sa radiocassette et depuis c’est l’une de mes chansons préférées).

Après ce premier contact avec la musique j’ai connu ce que j’appellerais (entre guillemets), « ma période de révolte contre le bon goût » puisque je suis devenu, après avoir vu la vidéo de Don’t let me be the last to know, un fan inconditionnel de Ms Britney Spears Comprenez-moi, qu’elle était jolie à l’époque!! Si vous saviez combien je me sens léger maintenant que j’ai confessé mon ancienne idylle avec Britney B*tch.

Allez trêve de plaisanterie et de papotage, allons droit au but. Si vous avez bien suivi les précédentes lignes, vous avez sans doute remarqué (ou pas) que toutes les personnes qui m’ont initié à la musique sont des FEMMES et aujourd’hui, j’ai décidé de leur rendre un grand hommage avec cette playlist qui leur est spécialement dédiée à toutes.

MADE IN BURUNDI est un blog musical qui a Le Rythme dans la peau et le Burundi dans le sang. On vous a donc concocté une playlist spéciale de 10 morceaux, On retrouve ainsi la femme dirigeante de Beyoncé, la femme forte des Blue 3, sans oublier la Girl On Fire d’Alicia Keys et un Top 5 des meilleurs morceaux Made In Burundi

 

Et comme dirait un vieil ami : « Place au Jeu !!» dans notre cas ce serait plutôt « Place au Rythme ». Mais bon on s’en balance alors, Place à la musique voici Notre WOMEN’S DAY PLAYLIST :

10. Run The World (Girls) by Beyoncé : Et ben juste pour entamer les hostilités, Beyoncé tient à remettre les points sur les « i » en
répondant à la simple question « Who Run The World? »

9. I’m every Woman by Whitney Houston: Que serait une playlist sans
« The Voice »? a mon humble avis, cette chanson devrait être l’hymne de toutes les femmes
grâce à des paroles comme : »I’m every woman,It’s all in me/Anything you want done, baby, I’ll do it naturally… »

8. R.E.S.P.E.C.T by Aretha Franklin : Les grandes voix se suivent, mais
ne se ressemblent pas et Aretha nous rappelle que les femmes méritent
notre R.E.S.P.E.C.T

7. Woman’s Worth by Alicia Keys: « You could buy me diamonds/
You could buy me pearls/Take me on a cruise around the world/Baby you
know I’m worth it… » C’est clair les femmes méritent qu’on leur achète
des diamants et qu’on les emmène faire le tour du monde, elles le valent bien !!!

6. Makes Me Proud by DRAKE ft Nicki Minaj : Au départ je voulais faire
une playlist pour les femmes et par les femmes, mais cette chanson m’a
vite fait changer d’avis, Drake et Minaj ici ne vantent plus les formes des femmes mais plutôt : « Running on a treadmill and only
eating salad Sounds so smart/like you graduated college/Like you went to Yale, but you probably went to Harvard… » Bref, ils louent les femmes instruites et qui ont de l’avenir. « I’m so I’m so I’m so I’m so I’m so proud of You…»

5. Strong Woman by Blue 3: Tout est dans le titre, les Ougandaises de
Blue 3 célèbrent les femmes fortes dans cet hymne aux airs féministes.

4. Man I Feel Like A Woman by Shania Twain: Eh benh!! Shania Twain, elle, s’organise une petite fête entre copines ET a décidé de sortir et de s’amuser car pour elle: »The best thing about being a woman /Is the prerogative to have a little fun… »

3. Girl On Fire by Alicia Keys : Tout est dans la vidéo, Miss Swiz
Beatz célèbre la femme ménagère capable de ranger une chambre d’enfant
en claquant des doigts, de faire le repas et tout cela en talons aiguilles

’’…She is just a girl and She Is on fire…’’

2. Independent Women by Destiny’s Child : « The shoes on my feet, I’ve
bought it/The clothes I’m wearing, I’ve bought it… » et plus tard les
3 copines enchaînent : » The house I live in, I’ve bought it/The car I’m
driving, I’ve bought it/I depend on me, I depend on me/All the women
who are independent/Throw your hands up at me… »Allez les filles
rejoignez la #TeamIndependentWomen

1. Strength Of A Woman by Shaggy: Vous vous imaginez sans doute:
 » Tu as le culot de faire d’une chanson chantée par un homme, Numéro #1 d’une playlist pour les femmes?? » et je vais juste pour ma défense vous dire que pour moi Shaggy c’est Shaggy, c’est un  « Homme à femmes » et toutes les femmes l’aiment et c’est un peu leur chouchou et quand le chouchou des femmes chante une chanson pour les femmes je pense que ce serait un cadeau pour les femmes de faire de cette chanson numéro #1 (Vous inquiétez pas si vous n’avez rien compris, je sais pas moi non plus ce que je raconte;) ) Bref dans Streng th of a Woman, Shaggy utilise les mots les plus justes pour définir les femmes : » So amazing how this world was made, I wonder if GOD is a woman…  »
Maintenant vous comprenez pourquoi cette chanson devez être number #1?

Bonus : MADE IN BURUNDI

Au Burundi les chansons sur les femmes sont souvent des hommages aux mères, c’est normal, elles sont nos héroïnes:

1. MAMA by KADJA NIN : Cette chanson se passe de tout commentaire. Kadja Nini, invite sa mère a se reposer, désormais elle va prendre soin d’elle.

2. MUVYEYI WA JEWE by BAHAGA : BAHAGA quitte le foyer familial et dit au revoir a sa mère le tout sur un beat pop qui rappelle un peu Michael Jackson et ce break avec un saxophone rappelle que cette chanson date des années 80

3. MUVYEYI by JOHN CHRIS : Tout le monde connaît le célèbre: » Poussez, Poussez, Relâchez » durant l’accouchement. John Chris en fait un tube populaire.

4. KIRA MAMA by Emelance Emy ft SHAZY KOOL : Emelance Emy va rendre visite a une jeune mère et la félicite en lui disant que désormais elle a quelqu’un qui l’aidera dans les tâches ménagères.

5. MON AMIE D’ENFANCE by HOLY VOICES ft CYNTHIA : Cette voix et cette histoire… Mon Dieu

6. MAWE WAMVYAYE by INCONNU : Cette chanson raconte le plaisir et toute la fierté d’un enfant quand il rencontre sa mère